Comment se porte le marché de la GED ?

Etat des lieux des évolutions 2017

Qu’on parle de GED ou d’ECM, le marché de la gestion des processus documentaires affiche une belle croissance en France, porté par un contexte économique et légal favorable mais également par l’essor du digital.

La notion de GED tend progressivement à disparaître au profit du terme ECM car il ne s’agit en effet plus aujourd’hui uniquement de gérer des documents mais du contenu au sens large : emails, SMS, appels téléphoniques…

La multiplication des canaux de communication a poussé le marché de la dématérialisation à s’adapter et à tirer parti de ces nouveaux usages.

1. Un marché en croissance poussé par le cloud

a. Quelques chiffres

Avec près de 6 milliards d’euros réalisés en 2017, les prévisions de croissance pour 2018 atteignent les 6.8 milliards avec la répartition suivante* :

Prévision GED

Le cloud gagne du terrain avec une croissance de +14%, plus soutenue que celle du marché de la dématérialisation (+6%). D’ici 2018, on estime que près de la moitié des entreprises auront recours à une solution en mode SaaS.

Les offres Cloud permettent de gagner en agilité et en flexibilité en s’affranchissant de nombreuses contraintes notamment techniques.

b. Un environnement favorable

Le contexte économique mais également législatif favorise la croissance du marché de la GED. En effet, les entreprises sont à la recherche de solutions leur permettant de faire des économies et de gagner en rentabilité. Les offres d’ECM sont donc de plus en plus plébiscitées pour amorcer la transition numérique des entreprises.

De plus, l’entrée en vigueur du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) en mai 2018 est un enjeu de taille puisqu’il modifie considérablement la façon dont les données personnelles devront être traitées et archivées. Cet aspect sécuritaire impacte les politiques d’entreprise et accélère les processus de transformation digitale.

2. Une généralisation de l’automatisation des processus

La recherche de performance et d’optimisation des processus au sein des organisations se traduit par une implication de plus en plus forte des directions métiers. On assiste notamment à l’émergence de la fonction de DRH parmi les fonctions clés liées au digital.

a. L’exemple des DRH

Véritable moteur de la transformation des organisations, les DRH se doivent toutefois de mettre en place des politiques adaptées afin de répondre aux enjeux de la conduite du changement et de faire face aux craintes des collaborateurs.

L’implication croissante des équipes dans la recherche d’automatisation des processus a pour objectif de soutenir les perspectives business des entreprises :

-Soutenir les stratégies clients digitales

-Digitaliser les processus documentaires RH pour automatiser et fluidifier les processus

-Généraliser la facturation électronique (favorisée par le contexte législatif)

De plus, l’étude réalisée par le cabinet Markess met en avant des intentions très fortes autour des problématiques liées au BPM (Business Process Management) et au Case Management.

3. De nombreux leviers de croissance

a. Facturation et piste d’audit fiable

Le contexte législatif en France offre de nombreuses opportunités au marché de l’ECM. Ainsi, la facturation électronique est passée de 38% en 2014 à 84% en 2017, portée par le développement de la piste d’audit fiable.

b. Progression de la transformation digitale

Le marché de la GED offre des technologies désormais matures, qui rassurent les entreprises qui s’impliquent aujourd’hui de plus en plus dans une démarche de dématérialisation. Toutefois, la marge de croissance reste encore élevée car près de 90% des sondés s’estiment encore « en cours » d’optimisation des processus documentaires.

c. Simplifier la relation client

L’un des enjeux majeurs pour les prochaines années concerne l’importance de pouvoir connecter entre elles les solutions de GED des clients. 2/3 des sondés ont en effet recours à des solutions multiples ce qui implique la nécessité de déployer des autoroutes documentaires sécurisées pour éviter les silos d’information.


Vous avez un projet d’ECM ? Contactez-nous

*Article basé sur l’étude réalisée par le cabinet Markess, société d’études expert du digital